Les Métamorphoses du Scorpion: Tarot et Astrologie


Que ce soit en tarologie ou astrologie, le processus de transformation est associé à la Mort et aux symboles qu’elle véhicule.

L'astrologie est étroitement reliés aux rythmes de la Nature et le transit actuel du Noeud Sud en Scorpion nous invite à revoir notre posture face aux inévitables séquences de fin de cycle associées à tout parcours de Vie.

La Mort ouvre une période de repos, préparant ainsi la Renaissance. D’ailleurs, quand nous voulons de nouvelles plantations, nous devons d’abord arracher ce qui doit l’être afin de laisser les jeunes plants s’épanouir. Ainsi vient la Transformation.


Je vous propose une exploration des symboles spirituels de Transformation, d’abord avec l’Arcane XIII du Tarot, ensuite à travers Pluton et la très mystérieuse Maison 8 astrologique.



L'ARCANE SANS NOM

Même un tarologue aguerri ne peut retenir un frémissement quand sort l’Arcane Sans Nom. Il faut dire que les attributs funèbres sont sans équivoque et l’on pense de suite à la Mort, la perte et le deuil sans tenir compte du processus de Transformation qui l’accompagne. Quelle que soit l’iconographie de la lame XIII, le squelette est bien présent : le dépouillement nécessaire à toute réincarnation est présenté crûment. Le Tarot possède plusieurs lames d’évolution et régénération faisant appel au corps humain dans sa nudité mais aucune ne pousse aussi loin l’épure. Il est question de démonter intégralement et reconstruire. C’est pour cela que la notion de vie et d’espérance est aussi présente. Ici, la dépouille terrestre est restée au sol, le squelette reprend possession de son essence avant de lever les bras en un geste de triomphe. En astrologie karmique, l’Arcane Sans Nom fait référence à la quête d’identité, le squelette étant la structure essentielle de tout individu. Au niveau psychologique, on s’inflige soi-même une souffrance, on ne s’aime pas, on se renie, on se TUE puisque dans les cas extrêmes, la lame XIII peut parler d’anorexie. Dans le contexte d'évolution du Scorpion, la notion de purification est donc très forte. Elle se traduira par l'obligation de transmuter ce qui doit être abandonné. Le processus de Mort devient donc une alchimie qui dissout afin de diffuser un nouveau germe de vie.



PLUTON


Pluton est le Maître du Scorpion et des Ténèbres. En cela, il faut comprendre la capacité à descendre au plus profond de Soi pour alchimiser ce qui doit l’être et opérer ainsi le processus de Transformation. De manière plus concrète, la planète est reliée aux grandes mutations.

Dans le vécu d’un individu, Pluton oblige à une confrontation avec ce qu’il y a de plus sombre en chacun. En acceptant cette obscurité, on peut y découvrir des trésors enfouis et surtout, comprendre enfin quels sont nos besoins les plus profonds. Si on les refuse, si on n’y prête pas attention ou si on ne parvient pas à y répondre, l’énergie de transformation

« fermente » de l’intérieur et détruit l’équilibre. Pluton devient alors la Grande Faucheuse, déclenchant dépressions et attitudes auto-destructrices.


Les transits de Pluton sont longs puisqu’il met 248 ans pour traverser les douze signes du Zodiaque. Depuis 2008 et jusqu’en 2023, il fait partie de notre quotidien de manière très intense, puisqu’il est dans le signe du Capricorne avec une énergie renforcée par les transits de Saturne et Jupiter en 2020. Pour mémoire, son dernier transit en Capricorne a précédé la Révolution Française et accompagné la création des États-Unis d’Amérique. Le Capricorne symbolisant l’ambition mais aussi les contraintes, l’autorité et l’accumulation, un transit de Pluton ébranle les symboles détenus par le signe.


S’agissant de notre quotidien, il peut être intéressant de regarder où se situe le Capricorne dans votre thème de naissance et de comparer aux évènements vécus. Quel est le domaine de votre vie où vous avez le plus ressenti le besoin de changement profond ? Avez-vous subi des pertes, deuils et fins ? C’est l’œuvre de Pluton.



MYSTÉRIEUSE MAISON 8


La Maison VIII est présentée comme celle des Transformations profondes, de la Mort symbolique mais aussi de la sexualité…et des démarches administratives ! Elle est gouvernée par l’énergie du Scorpion et donc Pluton. Mystérieuse, elle l’est car on peut la comparer à l’alambic de l’Alchimiste qui mélange et décante plusieurs éléments afin de confectionner la Pierre Philosophale.


Nous possédons tous une Maison VIII mais son énergie sera vécue différemment en fonction des planètes qui s’y trouvent. Mais de manière générale, elle fait passer par des situations de crise permettant d’accéder à un autre plan. Les problèmes surviennent quand la crise est vécue dans le refus, le déni. Il est évident qu’une personne avec le Soleil en Maison VIII devra, plus qu’une autre, faire preuve d’adaptation et apprendre à bien surfer sur la vague car il en va de son évolution et de son épanouissement, surtout si la Maison VIII abrite Neptune, l’idéal que l’on se fait de la Vie, ou Saturne et son bagage karmique. Vivre une Maison VIII est un sacré défi car il impose de traverser une perte, un deuil, un renoncement matériel ou symbolique, voire un reniement, rebondir et renaître de ses cendres. C’est à ce prix que l’on se trouvera. C’est la clé du Chemin vers Soi. Une Maison VIII importante donne un parcours de Vie où le natif devra trouver sa propre lumière : recycler des croyances et loyautés familiales et générationnelles, défendre son idéal de vie et ses propres valeurs, accepter un héritage, le faire sien et le mettre à sa main. Certains natifs sont des Transformateurs en puissance à un niveau très élevé comme Nelson Mandela (Soleil et Neptune en Maison VIII Cancer) pour qui l’emprisonnement, équivalent de mort sociale, a été le moyen de transformer en profondeur les bases de la société où il vivait, conformément à son idéal. D’autres ont pour défi de surmonter leur propre handicap de début de vie : une empreinte parentale trop forte, des traditions claniques sclérosantes par exemple. Un tel contexte implique de faire le deuil de son hérédité afin d’être le premier maillon d’un nouvelle chaîne. Bien souvent, on assiste ainsi à des ruptures familiales – le clan DELON est un bon exemple – dont l’élément marquant consiste à écarter le contrevenant de la succession matérielle. Quand l’alchimie de la Maison VIII ne prend pas, Pluton brûle de l’intérieur et on assiste à des processus d’auto-destruction correspondant aux idéaux pas atteints, à des modes de fonctionnement que l’on n’arrive pas à s’approprier. L’étude de quelques thèmes de personnalités publiques ayant brûlé leur vie via des addictions destructrices montre une forte résonnance – directe ou indirecte - de l’énergie Capricorne dans leur Maison VIII, ce signe symbolisant les excès. On peut citer Amy Winehouse, Jim Morrison, Janis Joplin et plus récemment Alain-Fabien Delon (pneumothorax pour excès de tabac, cure de désintoxication à l’alcool) ou Loana Petruccianni (drogue, alcool et médicaments). Ayant échoué à se transformer, à dépasser ses handicaps, l’individu s’immole.


Le transit du Noeud Sud en Scorpion réveillera des mémoires karmiques et transgénérationnelles reliées aux peurs diverses, évoquées au début de cet article. Il est donc important de bien saisir le sens des synchronicités qui pourront éventuellement se présenter. C'est également un moment important pour mettre à plat les mémoires d'auto-sabotage qui perturbent la croissance d'un potentiel.







237 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout