La dynastie DELON vue par l'Astro-Référentiel

Dernière mise à jour : 26 août 2020

Épisode 1 - Alain DELON


Depuis de nombreuses années, les relations tendues entre Alain DELON, monstre sacré du 7ème art, et ses fils Anthony et Alain-Fabien alimentent les pages des journaux à scandale. Entre faits divers liés aux incartades respectives des descendants et révélations-confessions, on ne peut qu'être frappé par ces destins parallèles où les fils restent dans le sillage du père non seulement dans le choix de leur profession mais aussi dans les blessures qu'ils invoquent, celles-ci se traduisant notamment par une jeunesse agitée avec démêlés judiciaires.


La dynastie DELON offre un champ d'exploration très vaste pour qui s'intéresse aux relations trans-générationnelles et à l'Astro-Tarologie karmique. Je vous propose d'en découvrir quelques aspects grâce à mon outil de prédilection, l'Astro-Référentiel.


Une analyse karmique et trans-générationnelle démarre par une étude approfondie de chaque individualité. Ensuite, les superpositions de thèmes - synastrie - permet de comprendre comment s'articulent les relations entre les protagonistes.



Alain DELON: ce que l'on sait de lui

La jeunesse


Alain DELON est né à Sceaux le 8 novembre 1935 à 3h 25. Ses parents, Edith et Fabien, se séparent très tôt, quand l'enfant n'a que 4 ans. Soucieux de refaire rapidement leur vie - leurs affaires personnelles devaient être bien avancées - ils placent le petit Alain en famille d'accueil "comme un orphelin" dira t'il ensuite. De là naîtra une terrible blessure d'abandon toujours pas cicatrisée au crépuscule de sa vie car son attachement à sa mère était puissant. Au journaliste Philippe KHOLY, Alain DELON dira ceci: "La solitude? Elle vient des larmes de la petite enfance. Je m'y suis fait depuis toujours. Elle fait partie de ma vie, je vis bien avec, j'en ai besoin".


Toujours est-il qu'il a une adolescence agitée. 6 établissements scolaires le voient passer avec ses bêtises et ses fugues.

À 17 ans, il devance l'appel et entre dans la Marine. puis des problèmes disciplinaires le conduisent en Indochine. C'est la guerre. Il y restera 4 ans et y forgera les grands traits de son caractère: l'ordre, la discipline, le goût des armes, une virilité affichée et assumée.