Rechercher
  • Valérie ROCHERON

Comment j’ai réussi à changer de vie professionnelle



Nombreux sont ceux à me demander comment j’ai réussi à passer du barreau de Paris à l’astro-tarologie et à en faire une profession rentable à part entière .

Je ne vais pas vous raconter ma vie mais vous livrer quelques points-clés qui me semblent importants dans ce type de parcours.

1- J’ai la fibre entrepreneuriale

Ça, c’est la base.

Toutes mes expériences reliées à un lien de subordination ont été des fiascos.

Quand vous devenez avocat, vous devez d’abord bosser pour des cabinets. J’ai détesté ces expériences et me suis mise à mon compte dès que j’ai pu.

L’idée d’être salariée ne m’a jamais effleurée .

2- J’aime créer

Quand mes enfants étaient petits, j’avais déjà démissionné du Barreau une première fois. Comme j'aime écrire, je me suis amusée à recopier au propre des contes que je leur inventais, à l'heure du dîner. Une maison d'édition jeunesse (LITO) les a aimés et j'ai travaillé régulièrement avec elle. Mais cela ne me suffisait pas. J'ai donc créé Plume en Herbe, ma propre structure éditoriale et pendant quelques années, j'ai vécu entre manuscrits, maquettes, salons, dédicaces et interventions scolaires. Une très belle aventure.


3 - J'aime apprendre

C'est ma passion! J'apprends aussi bien sur le tas qu'en formation, c'est selon. Pour Plume en Herbe, j'ai appris à utiliser des logiciels professionnels, à maquetter, à faire des stratégies commerciales et de communication. Pour mon activité actuelle, j'ai appris l'astrologie et le magnétisme curatif.


4 - Je connais mes atouts...et mes faiblesses

Ça, c'est en travaillant mon Astro-Référentiel de Naissance que j'ai pu beaucoup avancer. J'avais déjà conscience de mes atouts, le principal étant ma faculté d'adaptation. Mon point faible est ressorti lors de mon Astro-Référentiel, je n'avais pas mesuré à quel point il avait impacté ma vie professionnelle. Je manquais de rigueur, de persévérance et je refusais certaines prises de responsabilité. Aujourd'hui, c'est devenu ma marque de fabrique. Je suis connue pour mon travail très cadré et méticuleux. En outre, j'ai appris à tenir bon dans les phases moins fluides, celles qui engendrent des doutes.


5 - Je connais ma marge d'insécurité

Il est important de définir jusqu'où on peut aller dans l'insécurité d'un projet de changement de vie. L'assurance tous risques n'existant pas, c'est à chacun d'évaluer sa marge. La mienne était limitée car j'ai besoin de stabilité matérielle. Toutefois, ce n'est pas incompatible avec les grosses envies de changement. Le tout est de préparer le terrain d'atterrissage.

Comme je n'étais pas soutenue par mon entourage, j'ai "acheté" ma tranquillité en acceptant de refaire l'avocate pendant un temps donné. Ça a duré deux ans et demi et ce fut dur. Je reprenais le Barreau après 18 ans d'arrêt, autant vous dire qu'on ne m'a pas déroulé le tapis rouge. Cabinets merdiques, rétrocessions minables, audiences pourries, mon ego a été mis à rude épreuve. Je prenais le train le matin au pas de course, je galopais dans les couloirs de Montparnasse pour attraper un métro au vol, je courais au Tribunal faire les démarches que personne ne voulait faire. Le soir, je rentrais, j'alimentais mes réseaux sociaux, je commençais à consulter.

Je me suis fait un site, une chaine You Tube. Je me suis acheté des Stan Smith rouge vif pour courir plus vite. J'ai mis de l'argent de côté pour financer mes formations de magnétisme curatif et d'astrologie. Je suis passée aux 4/5e. Je pouvais consulter 3 jours d'affilée, dimanche inclus. J'étais lessivée mais heureuse de sentir mon projet prendre forme envers et contre tous.

Tout cela m'a permis de construire mon projet sans me mettre en insécurité et en fermant le bec de mon entourage.


6 - Je sais saisir les opportunités

Un jour, ce fut LE moment. Comment vous dire...je l'ai senti.

J'étais au bureau et j'ai eu une altercation avec un confrère. J'ai cru que j'allais lui éclater la face avant de démolir son bureau. Cette violence inhabituelle - contenue mais prête à exploser - a été un signal fort. Je suis retournée dans mon propre bureau, j'ai enfilé mon trench et pris mon sac à main. J'ai dis simplement que je rentrais...et que je ne reviendrai pas.

Le lendemain, j'ai démissionné du Barreau. Mon activité qui tournait déjà a fait un bond car c'était Le moment. J'avais saisi la Roue de Fortune, mon principal atout en Astro-Référentiel. Et mon entourage n'a rien dit.


7 - Je n'ai pas peur de l'échec

Parce que je l'ai déjà connu, que je n'en suis pas morte. J'en ai tiré des leçons mais la grande règle, c'est de respecter deux paramètres:

- être alignée avec son activité

- la faire démarrer au bond moment en sachant repérer et saisir les occasions.

C'est ce que je travaille avec mes clientes lors de l'Astro-Référentiel d'Entreprise.


8 - Je n'ai pas de souci de légitimité

Je sais que je suis à ma place. Mon travail est sérieux et ne laisse aucune place à l'improvisation. Mes expériences précédentes m'ont servi d'apprentissage. Je maîtrise mon sujet. J'ai cessé des prestations où j'étais moins à l'aise, pour diverses raisons. Je me concentre autour de deux ou trois outils, pas plus. Et je continue à apprendre, à m'instruire, à me former pour le plaisir. Je pense que je le ferai jusqu'à mon dernier jour.


Vous avez besoin d'être accompagnée dans un projet à créer ou existant? L'Astro-Référentiel d'Entreprise est un outil adapté pour cela.

Vous souhaitez en savoir plus sur vous? Connaître vos points faibles et optimiser vos points forts? L'Astro-Référentiel de Naissance peut vous y aider.





0 vue

N° SIRET 388 517 807 00045- 

4bis rue du Palais - 78490 MONTFORT L'AMAURY

Non assujettie TVA - Article 262 ter du CGI