Être alignée avec son activité grâce au Référentiel d'Entreprise


Ça y est.

Vous avez votre numéro de Siret. Votre compte bancaire dédié. Votre site flambant neuf, des comptes sur tous les réseaux sociaux. Vous êtes fin prête. L'étude de marché est très prometteuse, votre banquier est enthousiaste. Vous avez levé des fonds.

Les jours passent...et rien ne se passe. Ça traîne. C'est poussif. La trésorerie s'amenuise.

Vous ne comprenez pas. C'était pourtant votre idée, votre projet. Quoique... Tout au fond de vous, savez-vous pourquoi vous l'avez mis en route? Répondre à un besoin alimentaire? Surfer sur une vague à succès? Faire vivre une passion? Quel était votre motivation profonde?

Et là, en creusant, vous vous apercevez que oui, votre idée était géniale mais...elle ne vous correspondait pas. Mais pas du tout.


J'ai vécu cela.

Un échec cuisant avec zéro client. Enfin si, un. UNIQUE. Et pourtant mon projet était vraiment bien. Sur le papier, mais pas pour moi. C'était une start-up juridique qui proposait des kits de procédures dématérialisées. Un concept innovant et dans l'air du temps, servi par mes compétences d'avocate. Sauf que...je détestais le droit. Je détestais être avocate. Je détestais les dossiers.

Je n'étais pas du tout alignée avec mon business.

J'ai fait 30€ de chiffre d'affaires, vous avez bien lu. La boîte a été rapidement fermée et dans la foulée, j'ai démissionné du Barreau.

Comme je m'interrogeais sur les causes de cet échec incompréhensible, la réponse est venue via la question: "mais pourquoi as tu créé ce projet?" Il y avait plein de raisons, mais aucune n'était reliée au plaisir de faire. Aucune ne vibrait. Et je me suis souvenue de ma réticence à faire les statuts, de mon manque d'enthousiasme au moment de mettre le site en ligne.

De même, je me suis aperçue que les compétences et la part de moi que je mettais au service de ce projet avorté n'étaient pas les plus fluides: mes compétences juridiques me pesaient et la part de moi était celle du bon petit soldat. Rien de ce que qui me faisait vibrer n'était présent. Pire encore, j'avais attiré à moi les mauvaises personnes pour collaborer sur ce projet: un développeur dont le back-office ne fonctionnait pas (l'unique client n'avait pas pu télécharger son produit!) et un graphiste aussi médiocre que cher. Pire que tout, la personne qui devait s'occuper du référencement succomba malheureusement à un cancer foudroyant quelques semaines après avoir pris ses fonctions...


J'ai créé mon activité actuelle de manière officielle. Un site, des prestations, des tarifs, une communication sur les réseaux sociaux. Et ça a très vite fonctionné. En cours de route, j'ai procédé à des ajustements afin de me rapprocher d'avantage de ma clientèle de coeur et je le ferai dès que je ne me sentirai plus alignée. Mais ce qui est sûr, c'est que ça vibre.


Ma pratique du Référentiel d'Entreprise m'a permis d'identifier les points -clés qui permettent de voir si on est effectivement alignée à son activité. Comme je l'ai dit, il ne suffit pas d'avoir un savoir-faire et/ou d'une nécessité financière. Les besoins de l'entreprise doivent s'harmoniser avec les vôtres. Vos dons et qualités naturels doivent pouvoir s'y exprimer.

De même , il est judicieux de savoir:

  • comment et où faire porter son effort

  • quelle est la cible de clientèle

  • comment communiquer

  • quels sont les défis personnels à relever en raison de leur impact sur l'entreprise

Tout cela en tenant compte des challenges personnels de l'entrepreneuse. Doit-elle travailler sur son image? Sa capacité d'expression et de mise en lumière? Son autorité, mise en retrait ou excessive?


À partir de ces paramètres, je vais donc procéder au montage de l'Astro-Référentiel de l'entrepreneuse. Je commence par calculer les 13 maisons du Référentiel avec le Tarot de Marseille afin d'avoir un premier éclairage sur sa personnalité, ses aptitudes et ses points faibles. Parallèlement, j'analyse le thème astrologique en portant une attention particulière aux points suivants:

  • Maison II: la vocation

  • Maison III: la capacité d'expansion; comment se construisent les projets, sur quoi peut-on s'appuyer pour les développer? Comment s'ouvre t'on aux autres? Comment communique t'on?

  • Maison V : la créativité

  • Maison VI: le travail au quotidien

  • Maison VII: la façon dont sont gérés les partenariats et plus généralement, les liens aux autres. Indispensable pour la clientèle à venir...

  • Maison X: les réalisations matérielles

  • Maison XI: les grands projets, la popularité

Puis je vais regarder le Noeud Nord (Mission de vie), Chiron et la Lune Noire qui sont des sources d'informations précieuses sur les éventuels traumas qui peuvent affecter l'énergie d'entreprendre.

Enfin, je vais analyser les planètes: leur énergie va t'elle être un atout ou un frein pour le projet entrepreunarial? Une personne avec Mercure en position difficile aura spontanément du mal à communiquer et ce sera préjudiciable à la visibilité de son entreprise. Il faudra prendre le temps d'en parler afin de l'aider à surmonter ce défi. De même, quelqu'un avec une Maison XII chargée qui se destine à la relation d'aide risque de prendre sur elle le poids des difficultés de ses clients. Là aussi, un échange s'impose.


Je fais ensuite le même travail pour l'entreprise en adaptant mon analyse sous un angle plus commercial. Puis je superpose les deux thèmes et je compare les Référentiels Tarots. Quand une personne est alignée avec son entreprise, c'est tout simplement magique. On dirait un puzzle qui s'emboîte, les énergies se répondent. Cela n'empêche pas les points de faille mais la prise de conscience et la détermination permettent de les combler.


Il est également possible de choisir la date la plus favorable pour lancer un projet. Dans ce cas, je vais chercher à soutenir, autant que possible, les zones grises du thème de l'entrepreneuse grâce à des aspects dynamiques. Il y a des périodes à éviter pour créer: Mercure R, Lune descendante ou une éclipse sur l'Ascendant...La période de fin de révolution solaire n'est pas non plus recommandée.


Bien sûr, tout cela ne suffit pas pour réussir. La patience, la rigueur, la persévérance et l'application sont le lot de tout succès. Mais au moins, on met toutes les chances de son côté.


Pour faire un Référentiel de Naissance, d'Entreprise, de Couple, c'est ICI.


Bonne fin d'année :)




174 vues

N° SIRET 388 517 807 00045- 

23 rue Henri REGNAULT - 92210 Saint-Cloud

Non assujettie TVA - Article 262 ter du CGI